L'amour est à la lettre A par Paola CALVETTI (2009)

Publié le par Restling

Retour de vacances bien reposée et me voilà repartie pour de nouvelles aventures blogosphériques.
Je n'ai pas encore lancé mon Google Reader mais promis, dès demain, j'ose et j'affronte la bête ! D'ici quelques mois, je devrais avoir rattrapé mon retard de lecture de blogs !

L'amour est à la lettre A

 

4ème de couverture : Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves&Sortilèges.
Le charme et l’originalité de sa boutique résident dans sa spécialité : les livres consacrés à l’amour. Emma, qui semble s’être résignée au célibat depuis son divorce, n’a pas son pareil pour dénicher l’ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre. C’est évidemment par l’intermédiaire d’un livre qu’Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse. Alors qu’ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se passe comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Si ce n’est que Federico vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d’une adolescente.. Malgré tout, Federico et Emma entament une relation épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont les seuls à connaître l’existence… Dans ce roman hors normes, Paola Calvetti rend un vibrant hommage au pouvoir des mots et de la littérature. A lire pour rêver, les yeux ouverts, à toutes les possibilités de l’amour.

Vous êtes-vous déjà retrouvé à un repas avec des amis qui se connaissent depuis plus longtemps que vous et qui ressassent leurs vieux souvenirs ? Du coup, vous vous sentez exclu et vous vous ennuyez. Si oui, vous comprenez mon sentiment à la lecture de ce roman.

Je ne suis pas une grande adepte des romans d’amour mais celui-ci a emporté mon adhésion grâce à la perspective de références littéraires.

Alors oui, il y en a mais elles sont noyées dans la masse, sans vraiment avoir de raison apparente d’être là, si ce n’est pour décrire une vitrine à thème ou un rayon de la librairie…

Je me suis ennuyée ferme à la lecture de ce livre. Les monologues d’Emma, entrecoupés de certaines lettres échangées entre Federico et elle, ne m’ont pas du tout touchée. Elle parle de « ses » livres, il parle de « son » architecture, ils évoquent « leurs » souvenirs communs. Ils se retrouvent une fois par an, « leur » date, « leur » semaine, j’ai trouvé ça assez cliché.

Il y a autre chose qui m’a gênée, c’est le côté absolument pas réaliste de tout le roman. Emma n’y connaît rien au commerce, elle ouvre une librairie spécialisée dans les romans d’amour et en à peine 2 ou 3 ans, cette librairie devient une référence. Elle continue donc avec une cafétéria puis un hôtel et tout cela fonctionne immédiatement très bien : la cafétéria regorge de clients, l’hôtel est complet pour 6 mois… Elle est gênée par les deux-roues qui se garent n’importe où, elle envoie des petits mots et en quelques jours, plus aucun vélo ou scooter ne se gare sur la place.

Une ambiance très « Sous le soleil » à mon goût ou « Au pays de Candy » si vous préférez…

Bref, je n’ai pas du tout été embarquée par ce roman semi-épistolaire et je vais de ce pas commencer d’autres lectures plus réjouissantes. Enfin je l’espère. 
Merci à Chez les filles de m’avoir proposé ce roman.

 



Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hathaway 25/08/2009 12:24

Là par contre, on est d'accord !

Restling 25/08/2009 13:07


Toi aussi tu fais partie du camp des contre !!!


Sophie 18/05/2009 21:24

Ce titre et le résumé m'attiraient mais là euh je ne sais plus , merci à toi je vais pas m'emballer trop vite . j'ai plein d'autres titres a passer en priorité

Restling 20/05/2009 13:43


Il y a eu beaucoup d'avis négatifs comme des avis positifs. Pas facile de se faire sa propre idée alors...


Barbara 11/05/2009 19:55

Salut à tout le monde! Je suis une lectrice italienne et je voudrais exprimer mon opinion sur cet roman.... Je pense qu'il n'est pas plat et ennuyeux, au contraire je l'ai trouvé intéressant.... Les lettres son bien écrits, les émotions de Emma et Federico sont palpables.... C'est un roman qui parle de toutes les formes d'amour, pour les fils, les amis, une autre personne.... Le final n'est pas escompté et il est vraiment bien joué.
Barbara

Restling 12/05/2009 13:45


Bonjour !
Heureusement d'autres personnes que moi ont été conquises par ce roman. C'est le cas de Rory par exemple qui a eu le même ressenti positif que toi.
Malheureusement, l'émotion n'est pas parvenue jusqu'à moi d'où mon ennui.


Cryssilda 07/05/2009 18:01

Ah oui, j'avais oublié ce détail, merci de me l'avoir rappelée : Ce livre est AGACANT !! J'ai rarement fini un livre aussi stressée! Du genre... argh plus que 20 pages, je vais y arriver, je vais enfin pourvoir passer à autre chose! Pis 2 minutes après : aaaargh, plus que 19 pages et demi! ;)

Restling 08/05/2009 15:41


Lol très bonne description !!!
Mais je dois reconnaître que les dernières pages ont du me paraître moins longues qu'à toi car je les ai plutôt survolées que réellement lues (du genre en regardant la télé, en parlant à
quelqu'un...). Je sais, c'est maaaaaaaaaaal.


scooter 04/05/2009 22:25

Elle est gênée par les deux-roues et scooters comme beaucoup ;)

Restling 05/05/2009 13:05


Et oui parfois, certains manquent un peu de civilité mais au même titre que les voitures !