Une femme simple et honnête par Robert GOOLRICK (2009)

Publié le par Restling

une femme simple et honnete4ème de couverture : Wisconsin, automne 1907. Sur un quai de gare, Ralph Truitt, magnat local craint et respecté, attend un train en retard alors que se lève le blizzard. Ce train renferme son dernier espoir, une promesse de bonheur et d'harmonie retrouvée. Truitt a fait passer plusieurs mois auparavant une annonce dans un journal de Chicago, disant qu'il était à la recherche d'une femme fiable, ayant renoncé aux illusions romantiques, mais sachant apprécier le confort d'un foyer. Dans le train, Catherine Land s'apprête à le rencontrer. Elle lui a répondu qu'elle était cette femme simple et honnête qu'il appelait de ses voeux. Pour mieux l'en convaincre, elle se débarrasse de ses derniers atours de courtisane et se déguise en cette épouse modèle qu'elle compte bien incarner à la perfection, le temps de parvenir à ses fins.


 

Merci à Alapage.com qui m’a fait parvenir ce roman dans le cadre d’une opération « Cadeau test ».

Un premier roman tout à fait réussi selon moi pour Robert GOOLRICK.

Mais je tiens à mettre tout lecteur intéressé en garde contre la 4ème de couverture qui donne l’impression que l’on va lire un thriller ou quelque chose de très mystérieux avec beaucoup de suspense.

Il y a effectivement quelque chose de mystérieux dans l’attitude de Catherine Land mais on devine assez rapidement de quoi il s’agit et ce n’est pas là le nœud de l’intrigue.

Le point positif de ce livre a été, à mes yeux, la capacité de l’auteur à planter un décor gelé, magnifique et désespéré à la fois et l’extraordinaire complexité des rapports humains se liant entre les principaux personnages.

Dans une région où l’hiver rend littéralement fou et où le taux de criminalité s’en trouve considérablement augmenté car « ces choses-là arrivent », va se dérouler un chassé croisé passionnant où les sentiments et les personnalités de chacun vont se révéler.

Une très belle écriture avec juste ce qu’il faut de lyrisme et beaucoup de sensualité.

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Super ! je n'ai pas trouvé ton Contacter l'auteur, voici donc mon mail :
blog.liliba@orange.fr


Répondre
R

Liliba plus rapide que l'éclair ! Sinon, le contacter l'auteur, je crois qu'il est en bas, en tout petit... (même moi je
ne le sais pas )


L

Bonjour Restling, je viens moi aussi de chez Keisha, et si c'est possible, je veux bien m'inscrire pour le voyage.


Répondre
R

Bonjour Liliba, bien sur, aucun problème. Je te rajoute sur la liste. Par contre, je vais devoir te renvoyer un mail pour ton adresse car j'ai perdu mon carnet d'adresses avec mes problèmes
d'ordinateur...


P

je reviens de chez Keisha qui indique que tu fais voyager ce livre, je suis assez tentée pour découvrir ce livre d'après le billet de keisha, je crois que l'écriture va me séduire plus que
l'histoire mais peu importe ...

bonne fin de journée,


Répondre
R

Oui bien sur, je t'envoie un mail pour avoir ton adresse.
J'espère qu'il te plaira !
Bonne fin de journée à toi aussi.


C

Tu sais, je ne sais même pas si je pourrais quitter mon rayon pour aller le voir en pleine signature...
Il y a une rencontre le soir, dans un autre lieu mais je pense pas y aller... Après le boulot, t'as qu'une envie : rentrer chez toi !


Répondre
R

Ohlala oui, je te comprends à 100% !!! Dès que je quitte le travail, c'est le soulagement (et pourtant j'adore ce que je fais) et je ne rêve plus que d'une chose : mon canapé !


F

Alors toi ! comme tentatrice tu te poses là
C'est diabolique
MERCI D'AVANCE !
(je pourrai toujours prétendre que c'est de ta faute, tout le monde m'est témoin)


Répondre
R

OK tu es notée ! Je t'enverrai un mail pour avoir ton adresse mais le temps qu'il passe entre les mains des précédentes lectrices, tu as le temps d'oublier et ensuite tu pourras m'accuser à loisir
de te forcer à lire encore et encore !!!