La tache par Philip ROTH

Publié le par Restling

La tache

4ème de couverture : A la veille de la retraite, un professeur de lettres classiques, accusé d’avoir tenu des propos racistes envers ses étudiants, préfère démissionner plutôt que de livrer le secret qui pourrait l’innocenter.
Tandis que l’affaire Lewinski défraie les chroniques bien-pensantes, Nathan Zuckerman ouvre le dossier de son voisin Coleman Silk et découvre derrière la vie très rangée de l’ancien doyen un passé inoui, celui d’un homme qui s’est littéralement réinventé, et un présent non moins ravageur : sa liaison avec la sensuelle Faunia, femme de ménage et vachère de trente-quatre ans, prétendument illettrée, et talonnée par un ex-mari vétéran du Vietnam, obsédé par la vengeance et le meurtre.
Après Pastorale américaine et J’ai épousé un communiste, La tache, roman brutal et subtil, complète la trilogie de Philip Roth sur l’identité de l’individu dans les grands bouleversements de l’Amérique de l’après-guerre, où tout est équivoque et rien n’est sans mélange, car la tache « est en chacun, inhérente, à demeure, constitutive, elle qui préexiste à la désobéissance, qui englobe la désobéissance, défie toute explication, toute compréhension. C’est pourquoi laver cette souillure n’est qu’une plaisanterie de barbare et le fantasme de pureté terrifiant. »

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce roman. L’intrigue est assez longue à démarrer mais une fois que l’auteur aborde l’histoire de Coleman Silk, j’ai été happée par le personnage.
Les personnages dits « secondaires » sont également très complexes et subtils à la fois. Aucune histoire personnelle n’est laissée de côté ce qui permet au lecteur de se sentir au cœur du roman.

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Je suis en pleine lecture de ce roman j'en suis à la fin de la seconde partie et je ne suis pourtant toujours pas rentré dans l'univers de Roth, beaucoup de blabla pseudo intellectuel pour dire
finalement peu mais je m'accroche peut-être aurais-je une illumination mais j'ai vraiment beaucoup de mal à poursuivre ma lecture...s'il ne faisait pas partie d'un des titres de challenge où je me
suis inscrite je crois que j'aurais déjà abandonner!


Répondre
R

Ce n'est peut-être pas la peine d'insister si tu n'as toujours pas accroché au style de cet auteur... Il ne faut pas que la lecture devienne un pensum.


E
Je l'ai lu il y a quelques temps et j'ai vraiment eu du mal à le lire, que c'était compliqué. C'est pour ça que j'ai laissé tombé Philip Roth pour le moment.
Répondre
R

Moi aussi j'ai eu un peu de mal à entrer dedans mais une fois que l'histoire m'a accrochée, c'était pour de bon !