Les rêves des autres par John IRVING

Publié le par Restling

Les rêves des autres
4ème de couverture : Elles sont sept, ces nouvelles réunies pour la première fois en un volume, contrepoint à une oeuvre romanesque foisonnante. Pour sa plus grande joie, le lecteur y retrouvera ce qu'il connaît : la satire du conformisme, l'imagination débridée, le goût du burlesque, les tabous joyeusement pourfendus - cette vitalité hors du commun qui permet à l'auteur de passer indemne par-dessus les gouffres de ses obsessions. Mais certains y découvriront aussi, parfois, le récit à mi-voix, la description en demi-teinte, la profondeur et l'humanité du propos qui font ici d'Irving un nouvelliste à l'égal de Katherine Mansfield ou du Joyce des Dublinois.

Il est extrêmement rare que je ne termine pas un livre que j’ai commencé.
D’autant plus pour celui-ci que pour le Challenge, je dois donner mon avis en connaissance de cause…
Mais j’avoue que comme Anjelica, je n’ai pas accroché. J’ai eu beaucoup de mal à lire ces nouvelles, j’ai vraiment lu les 2 dernières en diagonale.
Je ne sais pas si cela tient au fait qu’il s’agit de nouvelles et non d’un roman mais je me suis terriblement ennuyée.
Les histoires ne m’ont pas accrochée et les chutes m’ont laissée perplexe…
J’ai La Quatrième Main dans ma biliothèque, je vais tenter de le lire un de ces jours pour voir si c’est définitivement John IRVING que je n’aime pas ou ce recueil en particulier.

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article