La Cité des Jarres par Arnaldur INDRIDASON (2000)

Publié le par Restling

La Cité des Jarres
4ème de couverture : Un nouveau cadavre est retrouvé à Reykjavik. L'inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur : encore un de ces meurtres typiquement islandais, un " truc bête et méchant "
qui fait perdre son temps à la police... Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans. Et le conduisent tout droit à la " cité des Jarres ", une abominable collection de bocaux renfermant des organes...

Voilà encore un personnage récurrent que je rencontre et qui me séduit.

Dans cette 1ère enquête, Arnaldur Sveinsson et ses coéquipiers sont confrontés à un meurtre inhabituel. Au contraire des meurtres islandais auxquels ils ont affaire le plus souvent (bêtes et méchants), cette enquête leur donne du fil à retordre.

Tout d’abord, la victime s’avère très rapidement être lui-même un criminel. La polarité s’inverse et en lieu et place de suspects, les policiers partent sur la piste de victimes d’un crime commis près de 30 ans plus tôt.

Les chapitres courts nous tiennent en haleine et ne laissent pas l’intérêt du lecteur décroître.

Une bien belle aventure de l’inspecteur Arnaldur Sveinsson, j’ai les deux suivantes dans ma PAL, je ne devrais pas tarder à le retrouver.


Publié dans Policier-Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
"La femme en vert" est vraiment un très bon roman et je vous le conseille chaudement. (voir mon commentaire sur mon blog)
Répondre
R

Il est dans ma PAL, il m'attend.


C
J'ai beaucoup aimé également !
Répondre
R

J'ai hâte de lire la suite !


P
Ne l'ai plus, on me l'avait prêté. A dimanche et bisous.
Répondre
R

Pas grave j'en ai trouvé d'autres !!!


P
J'ai bien aimé "L'homme du lac" de ce même auteur. Même si les noms islandais sont un peu difficiles à retenir. Il faudra donc que je me reprenne la série au début...
Répondre
R

Si tu l'as toujours à la maison (toi ou Mamie), je vais bientôt pouvoir le prendre alors.
En attendant, je te ramène celui-ci. Gros bisous à dimanche.


F
Il va vraiment falloir que je me lance dans les enquêtes de cet inspecteur, car je sens que je devrais beaucoup aimer !! ;-)
Répondre
R

Oui il fait vraiment l'unanimité pour ce que j'en ai lu jusqu'à présent !