J'habite dans la télévision par Chloé DELAUME

Publié le par Restling

J'habite dans la télévision

4ème de couverture : Ce que nous vendons à Coca-Cola c'est du temps de cerveau humain disponible. Chloé Delaume a voulu comprendre en quoi consistait la mise en disponibilité mentale des téléspectateurs. Durant 22 mois, du lever au coucher, elle s'est faite "sentinelle" de la télévision, devenant son propre sujet d'étude, se soumettant aux flux de messages médiatiques et publicitaires, ingurgitant Le maximum de programmes de divertissement, téléréalité surtout, pour en ramener " des informations du réel". A travers cette expérience limite, la narratrice décrypte sa mutation en cours: cerveau et corps se modifient inéluctablement. Quand l'humain n'est plus qu'un outil au service de " la fiction collective ".
J'habite dans la télévision est un puzzle où chaque pièce pullule de références, de propos télé-rapportés, appliquant au discours du neuro-marketing une grille de lecture singulière, dont la lucidité a parfois des accents paranoïaques. L'humour de Chloé Delaume sédimente ce texte et invite chacun à s'interroger sur la marge de manoeuvre de son libre arbitre.

Ah que c’est bon d’avoir fini ce livre !!! Enfin, je vais pouvoir lire quelque chose d’intéressant…
Je m’attendais à une sorte d’étude sur la télévision et son influence sur nous, je n’ai eu droit qu’à des vérités dites et redites (la publicité fait consommer, la télévision « abrutit »…) entrecoupées de faits historiques apparemment sans rapport entre eux et de jargon scientifique.
Bref, tout ce que m’a procuré ce livre, c’est de l’ennui et de l’agacement…

Publié dans Essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article