Bébé mort et gueule de bois par Bastien FOURNIER (2007)

Publié le par Restling

Bébé mort et gueule de bois
4ème de couverture : « L’adjoint passe d’un groupe à l’autre, il faut que Simon le retienne par la manche. L’heure de la mort ? Le corps est encore chaud. Le médecin est arrivé ? Vous auriez un chewing-gum ? Au sol, un enfant, nu, est étendu dans une flaque rouge, ou brune, ou presque grise, presque absorbée par le bitume qu’elle recouvre. La tête a dévié de son axe et c’est horrible à voir. Le flic de la municipale est assis à la terrasse d’un restaurant, près du corps. Il tend la main vers le gobelet de café, ou de thé, que lui propose un policier en uniforme. La main tremble. Le liquide vibre, noir et chaud comme du sang. La psychologue de la police l’a emmailloté dans une couverture. »
Un bébé mort (assassiné ?).
Une femme qui délire (suicide ?).
Un homme amoureux (désespoir ?).
Un flic dans l’impasse (solitude ?).
L’ombre d’un écrivain (la vie est un roman ?).
Simon mène l’enquête.
Un polar (ou une histoire d’amour ?). 

C’est un polar assez étrange. On ne suit pas véritablement le déroulement de l’enquête mais plutôt les errances des personnages qui sont tous à une période charnière de leur vie.
Le style est assez intéressant : peu de dialogues, des transpositions directes des pensées des protagonistes, peu ou pas de descriptions, des métaphores.
M
ais malgré cela, j’ai trouvé l’ensemble du livre assez confus, trop « fouillis » pour vraiment saisir le fin mot de l’histoire.
Les histoires des personnages ne sont pas assez approfondies, le déroulement du récit pas assez explicite à mon goût.

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

Publié dans Policier-Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Il faut que je fasse également la critique du roman que j'ai reçu ;)
Répondre
R

Moi maintenant il faut que je me mette à la BD que j'ai entamé et laissé en attente.
J'ai vu que tu avais lu le livre sur les voitures de collection. Ca non plus, ça doit pas être aisé à critiquer...


F
Avec tout ça, je préfère passer...
Répondre
R

Oui, c'est sur que je ne suis pas très enthousiaste...