Company Man par Joseph FINDER (2005)

Publié le par Restling


4ème de couverture : Nick Conover est P.-D.G. d'une importante entreprise de meubles de bureau à Fenwick, dans le Michigan. A la suite de problèmes personnels et professionnels, il se voit contraint de céder sa société à une multinationale, et de licencier plus de 5 000 personnes. De patron respecté, il devient l'homme le plus haï de la ville, et ses ennuis commencent : trahisons, menaces, intimidations de toutes sortes et, pour finir, accusation de meurtre... Avec Company Man, Joseph Finder, l'auteur de Paranoïa, tire les ficelles d'une hallucinante machination et s'affirme comme le nouveau maître du " business thriller ".

Un thriller haletant dans le monde de l'entreprise. Joseph FINDER nous décrit la descente aux enfers d'un PDG en rpoie à des problèmes tant professionnels que personnels. Il chute, il chute, Nick Conover, on a l'impression que ça n'en finira jamais !!!
J'avais lu Paranoia, du même auteur, sur l'espionnage entre les entreprises, qui était passionnant, dur à lacher une fois commencé et là, même effet. Le fait que l'intrigue se déroule dans une entreprise change des romans policiers habituels et apporte beaucoup à l'histoire (ah les manoeuvres crapuleuses pour l'argent et le pouvoir !!!).
Bref, j'ai beaucoup aimé, j'ai été captivée tout au long du livre et j'attends la sortie en poche de son prochain roman avec impatience.

Publié dans Policier-Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Je ne connais pas du tout cet auteur mais ton commentaire me donne bien envie de lire un de ses livres!
Répondre
R

Et bien écoute, si tu aimes les thrillers efficaces, celui-ci est très bien. Mais Paranoia était peut-être un chouia plus intrigant...


M
Ouf, pour une fois, même si tu donnes envie par ton enthousiasme, ce livre ne me tente pas. Je suis réfractaire au monde de l'entreprise et à ses manipulations pour le pouvoir et l'argent ! Je ne dois pas avoir assez d'ambition pour tout ça ;-).
Répondre
R

Hehehe moi je vis dedans, pas de chance !!! Mais heureusement, je suis quand même bien loin de toutes ces manigances sordides et vicieuses... :-)