L’amant de Lady Chatterley par D.H. LAWRENCE

Publié le par Restling

undefined

4ème de couverture : "Ce n'était pas très gai, mais c'était le destin.(...) C'était la vie.". Tel est l'amer constat que Constance Reid, alors âgée de 23 ans, porte sur son mariage avec Clifford Chatterley. Ils se sont mariés en 1917 lors d'une permission de Clifford. Il est revenu du front en 1918, gravement estropié et condamné à la chaise roulante. Si leur entente a toujours été plus intellectuelle que physique, l'incapacité de Clifford à satisfaire sa femme et à lui donner un enfant met rapidement un point final à leur mariage.
Amant après amant, Constance trouve son plaisir, jusqu'au jour où elle ouvre enfin les yeux sur Mellors, le garde-chasse de son mari. La soudaine "avide adoration" que Constance éprouve pour lui naît principalement de l'intense intimité sexuelle qu'ils partagent alors que tout les sépare dans l'Angleterre puritaine du début du XXe siècle. L'explosion sensuelle et amoureuse de leur liaison ira jusqu'à infléchir la ligne de leur destin respectif. Roman puissamment érotique et sensuel, L'Amant de Lady Chatterley a profondément bouleversé et continue d'ébranler les idées reçues sur le plaisir féminin et la virilité.

J'ai été enchantée par la 1ère moitié du roman, j'ai adoré la description de la vie et de l'état d'esprit de Lady Chatterley ; cette écriture, ce style des romanciers anglais du début du 20ème siècle. Les métaphores, les descriptions sont magnifiques et véritablement parlantes.
Cependant, mon enthousiasme a diminué à partir du moment où Lady Chatterley rencontre son amant.
Je n'ai pas réussi à adhérer à cette histoire d'amour uniquement basée sur la sensualité... J'ai l'impression (et c'est surement le cas) d'être passée à côté de ce qui fait l'essence de la relation entre Lady Chatterley et Mellors...
Je comprends que ce roman ait fait scandale en son temps, il compte tout de même quelques scènes assez crues.
Pour l'instant, je n'ai pas encore vu le film de Pascale FERRAN et je n'en ai pas vraiment envie. On verra bien, seuls les imbéciles ne changent pas d'avis, c'est bien ce qu'on dit ?


Au cinéma : Lady Chatterley de Pascale FERRAN (2006)

undefined 

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'ai beaucoup aimé ce roman mais il y aurait plusieurs versions (laquelle ai-je lu, du coup ?) Très sensuel, par bien des aspects, provocateur, parfois, mais jamais vulgaire, obcène ou raccoleur.

PS
Merci encore pour l'intérêt que vous portez à mon deuxième roman.
Répondre
R

Pour l'histoire des versions, j'ai appris après coup qu'il y en avait plusieurs et je ne sais donc pas non plus laquelle j'ai lu...


N
It's very hot, c'est la première lecture érotique que j'ai lue!! à 20 ans les descriptions étaient vraiment très très précises :)

Pour le film j'ai vu un extrait et franchement il ne m'a pas du tout du tout branché
Répondre
R

C'est sur que certaines scènes, suivant l'âge qu'on a quand on les lit, sont asez "hot". Par contre, j'ai l'impression que maintenant, on voit de plus en plus de scènes crues dans les romans,
parfois gratuitement d'ailleurs...


L
Pas encore lu, mais j'y viendrai un jour... j'ai seulement un peu peur que ça ait beaucoup vieilli...
Répondre
R

En tous cas, moi il ne m'a pas emballée et pourtant il avait tous les ingrédients nécessaires...


M
Ohlala ce roman est dans ma PAL. Tu ne vas pas le faire monter ;-) C'est pas grave car il n'était pas à l'ordre du jour. J'espère qu'il me plaira plus qu'à toi le jour où je me déciderai.
Répondre
R

Et bien j'espère aussi. Mais la 1ère partie était vraiment "accrochante". C'est juste qu'il y a eu une rupture pour moi à un moment donné du livre et je n'ai pas pu me remettre dans le bouquin, ça
ne passait plus...


D
Bonsoir Cécile, il existe 3 versions de Lady Chatterley. Pascale Ferran a adapté la 2ème version. J'en ai parlé dans mon billet du 26/02/07. J'ai lu le roman, il y a plusieurs années avec plaisir. C'est en effet érotique mais pas désagréable. Se lit bien. Bonne soirée.
Répondre
R

Merci pour l'info, je vais venir voir ton billet. Bonne journée.